Histoire

Depuis sa création, ArcelorMittal a connu une croissance rapide grâce à une stratégie de consolidation réussie avec un certain nombre d’acquisitions importantes. Le plus grand producteur d'acier au monde est né de la fusion d'Arcelor et de Mittal Steel en 2006. ArcelorMittal Luxembourg est le successeur de l'Arbed (Aciéries Réunies de Burbach, Eich et Dudelange.)

La société Arbed a été créée au Luxembourg en 1911. ArcelorMittal a célébré en 2011 les 100 ans de la sidérurgie luxembourgeoise. Pour en savoir plus, regardez la vidéo de cet anniversaire historique : les 100 ans de la sidérurgie luxembourgeoise.

Arcelor a été créé en février 2002 par la fusion d’Arbed (Luxembourg), fondée en 1911, d’Aceralia (Espagne) et Usinor (France). Arcelor a également eu d’importantes installations de production d’acier en Belgique, Allemagne, Italie, Brésil et en Argentine. Arcelor a acquis une participation majoritaire dans Companhia Siderurgica Tubarao (qui fait maintenant partie du groupe ArcelorMittal Brasil) en 2004, Huta Warszawa (Pologne) en 2005, une participation majoritaire dans Sonasid (Maroc), ainsi que Dofasco (Canada) en 2006. Au moment de la fusion avec Mittal Steel, Arcelor était le deuxième producteur d’acier dans le monde.


Mittal Steel était à l'origine une entreprise mise en place en 1976 par M. Lakshmi N. Mittal, Directeur et Président du conseil d’administration. La croissance rapide de Mittal Steel depuis 1989 a été le résultat de la combinaison d’une stratégie de consolidation réussie avec un certain nombre d’acquisitions importantes.

Depuis la mise en place des opérations à Trinité-et-Tobago en 1989, certaines de ses acquisitions majeures sont Siderurgica del Balsas (Mexique) en 1992, Sidbec (Canada) en 1994, Karmet (Kazakhstan) et Hamburger Stahlwerke (Allemagne) en 1995, Thyssen Duisburg (Allemagne) en 1997, Inland Steel (US) en 1998, Unimetal (France) en 1999, Sidex (Roumanie) et Annaba (Algérie) en 2001, Nova Hut (République Chèque) en 2003, BH Steel (Bosnie), Balkan Steel (Macédoine), PHS (Pologne) et Iscor (Afrique du Sud) en 2004, ISG (US), Kryvorizhstal (Ukraine) ainsi qu’un intérêt substantiel de Hunan Valin Steel (Chine) en 2005, et trois filiales de Stelco Inc (Canada) en 2006.

En 2007, ArcelorMittal nouvellement fusionné a continué à poursuivre une stratégie de croissance expansive avec 35 opérations annoncées dans le monde entier.

Début 2008, ArcelorMittal a continué à faire des investissements, avec des transactions importantes annoncées en Australie, Brésil, Canada, Costa Rica, France, Russie, Afrique du Sud, Suède, Turquie, Emirats Arabes Unis, Etats-Unis et au Vénézuela, dont la majorité était achevée. Mais suite à la détérioration de la situation économique au cours de 2008, ArcelorMittal a suspendu la plupart des ses activités d’investissement à la fin de l’année.

Post-crise, ArcelorMittal a prudemment redémarré certains projets pour capter la croissance dans les principaux marchés émergents et dans les mines.