16.09.2013

ArcelorMittal s’engage dans le projet novateur « Learning Factory »

Les porteurs du projet « Learning Factory » ont présenté leurs missions en tant que nouveau centre de formation professionnelle en présence du ministre de l’Economie et du Commerce extérieur, Etienne Schneider, et du ministre délégué au Développement durable et aux infrastructures, Marco Schank.

La Chambre de Commerce, la Fedil, les sociétés ArcelorMittal, Schneider Electric, Enovos, Creos, Sudstrom et la Ville d’Esch se sont associées au sein d’un joint-venture pour développer ensemble le projet « Learning Factory ». Basé sur le concept « learning by doing », le  projet vise la mise en place d’un centre de formation professionnelle continue offrant essentiellement des formations pratiques dans les domaines de l’efficacité énergétique et de l’optimisation des processus.

Située à Foetz, la « Learning Factory » reproduit une usine modèle visant à reconstituer en réel les différents processus qui caractérisent le fonctionnement d’une industrie moderne.

Conçue pour lier théorie et pratique, cette nouvelle infrastructure de formation constituera un instrument important pour réduire les inefficacités énergétiques récurrentes dans l’industrie et dans les PME et de promouvoir le développement de l’efficience  énergétique.

« Le projet s’adresse aussi bien aux grandes industries, qu’aux PME ou encore aux entreprises de services localisées sur le territoire luxembourgeois ou dans la Grande Région. Mais la zone de chalandise s’étend bien au-delà du territoire national et nous espérons attirer les entreprises des pays limitrophes et pourquoi pas de toute l’Europe», a expliqué Jean Schummers, directeur auprès de la société « Learning Factory ».

 « Le projet bénéficiera d’un soutien financier étatique à hauteur de 1 million EUR. Nous devons en effet encourager les initiatives fructueuses en matière d’efficacité énergétique, et partant de réduction des émissions de gaz à effet de serre, dans tous les domaines, y compris celui de l’industrie et des PME » fait remarquer le ministre Marco Schank.

Retour aux nouvelles