27.05.2015

De Bissen à Doha

ArcelorMittal WireSolutions a signé trois contrats pour livrer environ 21 500 tonnes de fibres d'acier pour le métro de Doha au Qatar, renforçant ainsi la position d'ArcelorMittal comme principal fournisseur de fibres d'acier pour l'industrie des tunnels.

Ces contrats représentent la première livraison de fibres d'acier d’ArcelorMittal WireSolutions à destination du Moyen Orient et constituent les contrats les plus importants de la société à ce jour pour ce type de produit, prémices d’autres opportunités dans la région et dans le monde entier.

Actuellement en cours de construction pour un investissement de 32 Mrd€, le métro de Doha, exploité par Qatar Rail, sera un des systèmes de métro les plus avancés au monde. Longue de 300 km et comportant 98 stations, la Phase 1 du réseau devrait être prête pour octobre 2019.

La Ligne Rouge Sud

ArcelorMittal WireSolutions a signé un contrat avec un consortium dirigé par QDVC1 pour la fourniture de 7 520 tonnes de fibres en acier premium HE ++ 90/60 destinées à la production de segments de tunnel pour la Ligne Rouge Sud du métro de Doha. Les livraisons s’échelonnent d'avril 2014 à juin 2016.

Ligne Rouge Nord

ArcelorMittal WireSolutions fournira également 7 500 tonnes de HE ++ 75/50 pour la production de segments de tunnel  de la Ligne Rouge Nord du métro de Doha dans le cadre d'un contrat signé avec le fabricant de préfabriqués SMEET. Les livraisons ont commencé en avril 2014 et se poursuivront jusqu'en 2016. Un consortium dirigé par la société italienne Impregilo2 est chargé de la construction de la ligne.

La Ligne Or

Le troisième contrat, signé avec le fournisseur de matériaux de construction qatari CCI (Industries de ciment Commodore), implique la fourniture de 6 400 tonnes de fibres HE++ 90/60 pour la Ligne Or du métro de Doha. Les livraisons s’échelonnent de novembre 2014 à juillet 2016. La ligne est construite par une joint-venture dirigée par Aktor3. Les bureaux DSTC d'ArcelorMittal à Dubaï et au Qatar ont travaillé en étroite collaboration avec ArcelorMittal WireSolutions pour répondre aux exigences de livraison du projet.

Les fibres d’acier pour ces trois projets sont produites dans les sites d'ArcelorMittal WireSolutions de Bissen au  Luxembourg, de Sheffield au Royaume-Uni et de Syców en  Pologne. 

Banner image credit: Tom Olliver, Flick

En parallèle, la participation d’ArcelorMittal WireSolutions au projet de Crossrail de Londres, le plus grand projet d'infrastructure en Europe pour un budget de 20,6 Mrd€, est quasiment finalisée. Entre 2011 et 2013, ArcelorMittal Wiresolutions a signé trois contrats de plusieurs millions de livres pour fournir un total de 12 000 tonnes de fibres d'acier au Crossrail de Londres, soit la plus grosse livraison totale de fibres d'acier de l'ensemble du projet. Les livraisons ont été menées à bien pour deux de ces contrats, le projet C305 et le projet C310. 

L'utilisation de deux nouvelles catégories de fibres d'acier de haute qualité, HE ++ 55/35 et HE ++ 90/60, spécialement développées pour ce projet, a joué un rôle clé dans l’obtention des contrats, qui représentent les premiers contrats d'infrastructures de la société pour des fibres d'acier au Royaume-Uni. L'acier est fourni par les sites d'ArcelorMittal WireSolutions de  Bissen au  Luxembourg, de Sheffield au  Royaume-Uni et de Syców en  Pologne.

Le métro de Doha et le Crossrail de Londres sont deux prestigieuses références mondiales qui renforcent la position d’ArcelorMittal WireSolutions en tant que partenaire fiable et compétitif dans le secteur international du percement de tunnels.

« Ces contrats sont d’excellents exemples de notre position de leader dans le commerce des fibres d'acier, preuves de notre capacité à offrir le meilleur service à nos clients dans le cadre de leurs projets. ArcelorMittal WireSolutions est plus que jamais un fournisseur de solutions solide et un partenaire fiable pour tous ses clients dans l'industrie des tunnels. Ce succès nous a permis de renforcer notre équipe de spécialistes du percement de tunnels dans la société, » estime José Ramón González, Responsable des fibres d'acier.

1 Consortium dirigé par QDVC, une Joint-Venture entre le qatari Diar & Vinci Construction Grands Projets. Comprend GS Engineering & Construction, Al Darwish Engineering

2 Consortium dirigé par la société de construction italienne Impregilo. Comprend SK Engineering & Construction de Corée du Sud et Galfar Engineering & Contracting du Qatar

3 Joint-venture dirigée par Aktor, basée à Athènes et comprenant Larsen et Toubro, YapiMerkezi, STFA et Al Jaber Engineering.

Retour aux nouvelles

Retour aux nouvelles