25.09.2015

ArcelorMittal et l'Université du Luxembourg renouvellent la chaire sur l’acier et l’ingénierie des façades

Luxembourg, le 25 septembre 2015 – ArcelorMittal, le plus grand groupe sidérurgique au monde, prolonge sa coopération avec l'Université du Luxembourg et va soutenir pendant encore trois ans la chaire sur l’acier et l'ingénierie des façades à Luxembourg. Les points clés de l'accord conclu le 24 septembre 2015 sont le financement et la mise en œuvre de projets de recherche communs jusqu'en 2019. Le groupe sidérurgique compte déjà depuis 2010 parmi les principaux partenaires et soutiens de l'Université du Luxembourg.

Le président du conseil d'administration d’ArcelorMittal Luxemboug, Michel Wurth et le recteur de l’Université de Luxembourg Rainer Klump signent la prolongation de la coopération.

La prolongation de la coopération a été signée hier à la Maison du Savoir, sur le nouveau Campus de Belval. L'Université du Luxembourg était représentée par son recteur, Rainer Klump, et par le président du conseil de gouvernance, Marc Jaeger, tandis qu’ArcelorMittal Luxembourg était représenté par le président de son conseil d'administration, Michel Wurth, et par Valérie Massin, directrice d’ArcelorMittal Luxembourg.

Les travaux de recherche de la chaire de Christoph Odenbreit, professeur en acier et acier composite dans le domaine du génie civil, se porteront dans les années à venir sur la recherche et le développement de solutions de construction en acier efficaces et durables pour des bâtiments high-tech, de matériaux en acier composite et de verre. De nombreux autres projets ont déjà été mis en œuvre en coopération avec ArcelorMittal. On compte parmi ceux-ci un projet d'amélioration des raccordements de poutres en acier à des piliers en acier, un projet de calcul de la corrosion dans les cloisons en acier, un projet de fixation de poutres en acier supportant des charges élevées à des éléments en béton ainsi qu'un projet d'étude de la durée de vie des chevilles en acier dans les ponts en acier composite. Les résultats du dernier projet de recherche qui concerne les couvertures en acier composite entreront dans les futures normes européennes. La chaire travaille sur des projets de recherche en coopération avec, entre autres, l’Université de Bradford, les Universités techniques de Darmstadt et Stuttgart, ainsi qu’avec le Steel Construction Institute de Londres. Christoph Odenbreit et son équipe continueront à s’intéresser de près aux mélanges de verre et d’acier en accordant une attention particulière à l’optimisation des produits laminés en acier hautement résistant d’ArcelorMittal Luxembourg pour la construction en hauteur et la construction d'immeubles de grande hauteur. À l’avenir, les essais sur composants seront effectués dans le laboratoire de génie de la construction sur le Campus de Belval à Esch-sur-Alzette.

Pour le recteur de l'Université du Luxembourg, Rainer Klump, la chaire sera un point de convergence pour l'industrie luxembourgeoise sur le marché du bâtiment : « Nous voulons identifier, étudier et tirer parti ensemble des tendances et des évolutions futures. De plus, assurer la disponibilité d'ingénieurs très bien formés est une préoccupation majeure pour l'industrie.  Grâce au soutien d'ArcelorMittal Luxembourg, l'Université du Luxembourg va pouvoir développer son centre de recherches dans le domaine de l'ingénierie des structures et renforcer l'importance de celui-ci en faisant de nouvelles découvertes ».

« L’engagement fidèle d’ArcelorMittal Luxembourg envers l’Université du Luxembourg illustre l’implication de notre entreprise dans la vie sociale et économique ainsi que notre engagement vis-à-vis du secteur éducatif de notre pays. Nous travaillons constamment pour permettre des innovations architecturales dans les constructions en acier et en acier composite. La coopération avec l’équipe de recherche de pointe de Christoph Odenbreit est très prometteuse pour le développement de produits. », souligne Michel Wurth.

« ArcelorMittal Luxembourg et l'Université du Luxembourg sont d'excellents partenaires qui partagent un intérêt soutenu pour l'innovation et la recherche dans le domaine de la construction hautement technologique en acier. Cette coopération de recherche nous permet aussi d'attirer les meilleurs étudiants. Je me réjouis d'avance de ces trois nouvelles années de collaboration en toute confiance avec un partenaire de choix », explique Olivier Vassart, directeur général de la recherche et du développement pour les produits longs d’ArcelorMittal.

La construction du nouveau laboratoire sur le Campus de Belval est déjà achevée. En 2016, le laboratoire d'étude de l'acier et de l'acier composite de la Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication (FSTC) de l'Université du Luxembourg sera transféré sur le Campus de Belval et poursuivra ainsi ses activités à proximité immédiate de l'aciérie d'ArcelorMittal Belval.

(premier plan de gauche à droite) Valérie Massin (directrice d’ArcelorMittal Luxembourg), Prof. Olivier Vassart (directeur général de la recherche et du développement pour les produits longs d’ArcelorMittal), Prof. Christoph Odenbreit (professeur en construction métallique et construction mixte), Prof. Paul Heuschling (Doyen de la Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication)

(deuxième plan de gauche à droite) Michel Wurth (président du conseil d'administration d’ArcelorMittal Luxembourg) et Prof. Rainer Klump (recteur de l’Université de Luxembourg)

Photos : Michel Brumat

Retour aux nouvelles