08.04.2016

ArcelorMittal Luxembourg : près de 40 000 tonnes d’acier pour la Sibérie

ArcelorMittal Belval & Differdange a fourni 19 500 tonnes de poutrelles et environ 20 000 tonnes de palplanches pour le projet de gaz naturel liquéfié de Yamal, au nord-ouest de la Sibérie. Notre acier a parfaitement rempli les exigences liées à des conditions climatiques extrêmes, où les températures peuvent atteindre -50°C.

16,5 millions de tonnes de gaz par an à partir de 2017

Le projet de Yamal est un programme de développement à long terme visant à exploiter les vastes réserves de gaz naturel de la péninsule du Yamal. Le gaz produit sur le terrain sera fourni aux marchés internationaux sous une forme liquéfiée de gaz naturel, exigeant de ce fait la construction d'une usine de liquéfaction à Sabetta avec trois trains de production, chacun doté d'une capacité annuelle de 5,5 millions de tonnes, et des développements d'infrastructures importants.

Près de 40 000 tonnes d'acier ArcelorMittal

En 2014-2015, les usines d'ArcelorMittal Belval & Differdange et Dabrowa en Pologne ont fourni 19 500 tonnes de poutrelles pour le projet dans des classes d'acier spéciales appropriées pour des applications à des températures aussi basses que -50°C. Les poutrelles ont été principalement employées pour construire la structure porteuse de l'usine : les installations de liquéfaction et de purification de gaz ainsi que le matériel annexe, les bâtiments industriels et les halls.

ArcelorMittal Belval & Differdange ont également fourni autour de 20 000 tonnes de palplanches pour la construction du port de Sabetta. L’installation, représentant une partie des investissements en infrastructures de Yamal, consiste en un nouveau port maritime en construction sur le rivage occidental du Golfe de l'Ob.

L'acier d'ArcelorMittal a été choisi pour ce projet car nos palplanches correspondent aux exigences d’installation et d’utilisation dans des conditions climatiques extrêmes. La portée totale de ce projet gigantesque inclut au cours de la première étape des palplanches pour quatre murs de quai, la barrière de glace du sud-est, la barrière de glace du nord-ouest ainsi que deux plateformes de chargement. La production du gaz naturel liquéfié sera lancée en 2017. Une production maximale de 16,5 millions de tonnes par an est prévue en 2021.

Retour aux nouvelles