11.03.2016

Journée Internationale de la Femme : investir pour les talents STIM

Dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme, ArcelorMittal Luxembourg a organisé une table ronde sur le thème « Femmes et STIM (Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématique) : un challenge croissant pour l’industrie » le 8 mars dernier à Luxembourg-Ville.

Renata Obiala, Docteur et chercheuse senior à l’Université du Luxembourg, travaillant au sein de la chaire sur l’acier et ingénierie des façades soutenue par ArcelorMittal Luxembourg, est venue partager son expérience et sa vision du challenge STIM.

Des salariés ArcelorMittal au profil STIM ont participé afin de nourrir un riche débat autour de cet enjeu :

  • Claire-Hélène Deffrennes, coordinatrice sécurité au Train 2 d’ArcelorMittal Belval (Esch/Alzette) ;
  • Nicoleta Popa, Responsable du département Produits Longs pour la construction et directrice du portefeuille Produits Longs pour la construction, centre de Recherche & Développement ArcelorMittal d’Esch/Alzette ;
  • Carlo Koepp, CEO de l’usine d’ArcelorMittal Differdange ;
  • Lieve Logghe, responsable financier, ArcelorMittal Europe – Produits Plats et Membre du Comité de Management des Produits Plats Europe (Gand, Belgique)

De gauche à droite: Sapna Arora (Responsable de la communication interne ArcelorMittal Europe), Renata Obiala, Lieve Logghe, Carlo Koepp, Claire-Hélène Deffrennes, Nicoleta Popa

Pourquoi choisir ce thème pour célébrer la Journée Internationale de la Femme ?

Les STIM représentent à la fois l’avenir de notre société et celui de notre groupe. En investissant pour le développement de ces disciplines, ArcelorMittal Luxembourg garantit sa capacité d’innovation Produit et Process. Les STIM reflètent la compétitivité de l’entreprise et font ainsi partie intégrante de sa stratégie de développement durable. ArcelorMittal doit ainsi stimuler son attractivité auprès des jeunes diplômés, ingénieurs et techniciens hautement qualifiés mais aussi garantir des perspectives de carrière au sein de son organisation.

Célébrer la journée de la femme, c’est notamment lui octroyer davantage de pouvoir. ArcelorMittal au Luxembourg donne davantage de pouvoir aux femmes en valorisant les différences et en promouvant la mixité au sein du management de son cœur de métier, assuré par les compétences STIM.

Tout d’abord, le Dr Renata Obiala a exposé son parcours académique et professionnel en tant qu’ingénieur de recherches. Elle a souligné plusieurs projets significatifs sur lesquels elle a travaillé dans l’industrie sidérurgique et au sein de la chaire sur l’acier et ingénierie des façades à l’Université de Luxembourg. Ce fut également l’opportunité d’apprendre davantage sur la R&D industrielle et les clés du succès, dont l’innovation et la créativité, ainsi que sur sa propre vision des talents STIM.

Ensuite, les participants à la table ronde ont abordé les raisons pour lesquelles ils ont choisi une filière STIM ainsi que les barrières qui peuvent survenir pour accéder et réussir au sein de ces filières. Les membres de la table ronde nous ont aussi communiqué leur passion pour leur travail, passion pouvant inspirer et susciter des vocations.

En outre, la discussion a aussi soulevé la culture des groupes industriels, qui peut être un obstacle au développement des talents STIM féminins, et ce qui pourrait être entrepris pour attirer plus de femmes dans les filières STIM au sein des groupes comme ArcelorMittal. L’unique figure masculine de la table souligna qu’actuellement, l’enjeu tourne davantage autour de l’attractivité générale des talents STIM dans l’industrie sidérurgique qu’autour de l’attractivité des profils STIM féminins. Il souligna d’ailleurs qu’ArcelorMittal travaille actuellement sur la question au Luxembourg, notamment avec la Fedil (Fédération Des Industriels Luxembourgeois). Tous se sont accordés pour dire que les talents STIM, innés ou non, ne dépendent pas du genre mais de vocations qui doivent être créées à l’école en collaboration étroite avec les entreprises. Une des participantes au débat ajouta que nous devrions bien plus réaliser que nous sommes les meilleurs ambassadeurs de notre groupe.

En tant que talents des filières STIM, les membres ont pu exprimer leur vision et débattre autour des stéréotypes, des challenges surmontés, des styles de leadership, des parcours professionnels, des modèles de référence et de l’équilibre vie professionnelle et privée.

Tous les membres de la table ronde conclurent qu'il n'est pas vraiment nécessaire de dédier une journée pour mettre les femmes à l'honneur, mais le fait que cette célébration ait toujours lieu à travers le monde suggère que la parité n'est pas encore atteinte.

Retour aux nouvelles

Retour aux nouvelles