Avec 171 mètres de haut, 37 étages et 5 000 m², la tour D2 dans le quartier d'affaires de La Défense à Paris est la première tour avec une charpente en acier de la capitale et l'un des premiers gratte-ciel en France avec une telle charpente.

 

Dans le cadre d'un plus grand projet de rénovation urbaine, la tour D2 est l'un des bâtiments les plus marquants du quartier. La structure extérieure en «diagrid» de la tour donne au bâtiment des ars de diamant, avec des milliers de fenêtres en forme de losange réfléchissant la lumière pendant la nuit et le jour. 

ArcelorMittal a fourni à son client - les aciéristes Iemants - 4 200 tonnes de produits : 3 000 tonnes de poutres HISTAR® venant de Differdange et 1 200 tonnes de poutres alvéolaires de notre entité de sections commerciales Steligence Fabrication Center Luxembourg.

 

Réduire l'impact environnemental de la tour D2 

La tour D2 a été conçue par l'architecte Anthony Béchu en collaboration avec l'architecte Tom Sheehan. Lors de la phase d'étude, l'acier s'est rapidement imposé comme le matériau de choix, principalement en raison de la rapidité de construction qu'il offre.

« Nous avons poussé pour une structure en acier alors que la plupart des solutions étaient basées sur le béton comme principal matériau de construction », a commenté Anthony Béchu lors d'un entretien avec Bouygues Immobilier. L'utilisation de l'acier a permis aux architectes d'utiliser 30% de matériaux en moins par rapport à d'autres solutions structurelles, une économie qui a contribué à améliorer l'empreinte environnementale de la tour.

 

Retrouvez ici l'article original publié sur notre site ArcelorMittal Europe.