Après l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, chef-d'œuvre du patrimoine mondial, le 15 avril 2019, ArcelorMittal souhaite apporter son soutien à la reconstruction de la cathédrale.

Le groupe, n°1 mondial de l’acier, fortement implanté en France, offrira de l’acier pour la consolidation et la reconstruction du monument.

Le groupe met également à disposition des autorités en charge des travaux son expertise et ses compétences en matière de construction et d'architecture.

Publication TwitterArcelorMittal FrancePublication LinkedIn

       

ArcelorMittal et la rénovation de bâtiments anciens

Ce ne serait pas la première fois qu’un bâtiment historique bénéficierait de solutions métalliques pour une reconstruction ou une rénovation.

Ainsi, la Cathédrale de Chartres, après un violent incendie en 1836, a eu sa charpente entièrement repensée en métal tout en préservant la structure de l'édifice.

Plus récemment, lors de la rénovation en 2008 du Collège des Bernardins à Paris, construit au 13ème siècle et d’inspiration gothique comme Notre-Dame, des produits en acier ont été fournis pour permettre à l'architecte Jean-Michel Wilmotte de revoir la charpente grâce à des poutrelles en acier restant invisibles de l'extérieur, pour un effet toujours plus authentique.

 

Ces exemples nous permettent de concevoir une reconstruction d'un bâtiment historique, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, tel que la Cathédrale de Notre-Dame.

L'acier offre de nombreux avantages : légèreté des structures, rapidité de mise en œuvre, simplicité pour l’accès au chantier, pour un résultat durable (car l’acier est fait à partir de matériaux recyclés) qui respecte l’architecture originelle de la construction.